Découverte de la tombe du fondateur des Hospices de Beaune - VITA BOURGOGNE

La tombe du chancelier du Duc de Bourgogne retrouvée

Tableau La Vierge du chancelier Rolin, 1435 par Jan van Eyck, conservé au Musée du Louvre, commandité par Nicolas Rolin

 

Alors que la 160ème édition de la vente des vins des Hospices de Beaune se prépare, des archéologues découvrent la sépulture du fondateur des Hospices de Beaune.

Le tombeau de Nicolas Rolin, Chancelier du Duc de Bourgogne Phillipe III, a été découvert à Autun. Ce jeudi 3 décembre 2020, lors de fouilles préventives dans le cadre de l’agrandissement du musée Rolin, c’est par un heureux hasard que l’équipe l’a découvert. L’éperon qu’il portait est le signe distinctif qui a permis de l’identifier. Cet homme fut l’un des plus puissants de la Bourgogne du XVe siècle : avocat de Jean Sans Peur, influent conseiller de Philippe le Bon, il est aussi connu pour avoir contribué à la paix entre la France et la Bourgogne en 1435. Pour la ville de Beaune, avec sa femme Guigone de Salins, ils sont avant tout les fondateurs de l’Hôtel-Dieu, lieu de soins pour les malades bâti en 1443.

Dans ce contexte sanitaire inédit et cette fameuse découverte, s’est tenue la 160e vente des Hospices de Beaune. Historiquement tenue chaque année le 3e dimanche de novembre, cette édition s’est déroulée le dimanche 13 décembre 2020.

Ainsi la production des vignes des Hospices de Beaune est commercialisée (avec un peu de retard) sous forme de vente aux enchères, système dont l’usage s’est définitivement imposé depuis 1859.

Les Hospices Civils de Beaune et le Château de Chambord font œuvre commune cette année pour proposer une pièce de charité, dite Pièce des Présidents, qui a été vendu aux enchères au profit des hospitaliers de France victimes de la Covid-19.

 

www.dijonbeaunemag.fr/autun-on-a-retrouve-nicolas-rolin/ ‘est 

Autres articles

Je désire m'inscrire au bulletin d'actualités mensuel