En savoir plus sur les EPI et les tenues vestimentaires - VITA BOURGOGNE

EPI et tenues vestimentaires

Il est primordial pour un employeur de mettre à disposition de ses salariés l’ensemble du matériel nécessaire à l’exécution de leurs tâches.

Les travaux viti-vinicoles impliquent notamment de travailler en extérieur en toutes conditions et par toutes saisons, ou encore de manipuler des charges. Le matériel ainsi que les vêtements des salariés se doivent d’être adaptés à leurs conditions de travail.

Conformément à leur obligation de résultat, il appartient à l’employeur de permettre à ses salariés de travailler dans les meilleures conditions et d’assurer leur pleine et entière sécurité i. La réglementation du travail considère que le port d’EPI (Equipements de Protection Individuelle) représente l’une des mesures de prévention contre un risque résiduel.  L’employeur a ainsi l’obligation de fournir les EPI les plus adaptés possibles, de les renouveler et de s’assurer de leur port effectif par leurs salariés.

Il s’agit notamment :

  • Des vêtements de pluie (veste avec capuche, pantalon de pluie, bottes) permettant de travailler sans gêne et respirant ;
  • Des vêtements chauds (protections des mains, des pieds et du corps) permettant de travailler par des températures négatives le cas-échéant ;
  • Des vêtements protégeant la peau et la tête lors du travail en période estivale, permettant de travailler sans danger par des températures élevées ;
  • Chaussures ou bottes de sécurité (pour les personnes travaillant sur ou à proximité du matériel roulant, pour les personnes manipulant des charges) ;
  • Des gants de sécurité protégeant les mains des salariés chargés des travaux de la taille de la vigne ;
  • Des lunettes de sécurité pour les salariés exerçant un travail manuel dans la vigne lorsqu’il existe un risque de projection (taille, tirage des bois, attachage, palissage…) ;
  • EPI adaptés à l’utilisation de la tronçonneuse (casque complet avec visière, vêtements anti-coupure, chaussures ou bottes anti-coupure, pantalon de sécurité…) ;
  • Des gants de travail pour les travaux de la vigne ;
  • Des protections anti-bruit pour les travaux dont le niveau sonore est supérieur au seuil de 80 dB(A) (travaux proches d’un enfonce-pieu, conduite d’un tracteur sans cabine…) ;
  • Des EPI spécifiques à l’utilisation de produits chimiques (produits phytosanitaires, de nettoyage, œnologiques…)
  • D’autres EPI (spécifiques à certains travaux comme la soudure, le ponçage, les travaux d’espaces verts…)

Pour plus d’informations:

Autres articles

Actualités

Deviens Ouvrier·ère Viticole Polyvalent !

Découvrez le métier d’ouvrier·ère viticole Deux groupes de formation au métier d’Ouvrier Viticole Polyvalent démarrent le 7 décembre prochain, l’un à la MFR de Beaune-Grandchamps

Je désire m'inscrire au bulletin d'actualités mensuel