VITA Bourgogne - Les Français et le vin, une relation unique


Les Français et le vin, une relation unique

L’institut IFOP, à la demande de Vin & Société a étudié le rapport des Français au vin, selon leurs habitudes alimentaires, afin de mieux appréhender la perception du vin par les consommateurs sous le prisme alimentaire de chacun. Cette étude révèle un véritable attachement des français envers le vin, un attachement qui transcende leurs habitudes alimentaires. Elle a été menée auprès d’un échantillon global de 5 107 personnes, représentatif de la population âgée de 18ans et plus réparties en 7 groupes de 300 personnes en fonction de leurs habitudes alimentaires.

En effet, 7 profils types de consommateurs ont été identifiés par Vin et Société : les “Gastromaniacs”, les “Apéritivores”, les “Becs sucrés”, les “Fusions”, les “Street lovers”, les “Tradistonistas” et les “Veggies Gourmands”.

La consommation de vin est ancrée dans nos habitudes alimentaires

Tous les profils se disent en majorité consommateurs. Plus de 7 personnes sur 10 déclarent consommer du vin (de 62% à 90% en fonction des profils).

Un produit que les français associent majoritairement au partage, à la convivialité et au plaisir d’être ensemble, prodigant ainsi au vin un statut très particulier. Les “Gastromaniacs” (90%) et “Apéritivores” (86%) sont les catégories qui comptent le plus grand nombre de consommateurs de vin, tandis que les “Becs sucrés”(65%) et les “Street lovers”(62%) sont ceux qui en consomment le moins.

Le vin, un produit associé au plaisir de la table et au plaisir d’être ensemble

Plus de 7 personnes sur 10 jugent qu’un repas de qualité est la meilleure occasion pour consommer du vin. Elles jugent que la première occasion privilégiée pour consommer du vin est un repas “amélioré” avec des invités. L’apéritif partagé avec des amis ou de la famille est le second moment privilégié pour consommer du vin, viennent ensuite les évènements festifs.

Le prix reste la variable n°1 des Français dans le choix du vin

Le prix est le premier critère (ou second selon les profils) pris en compte par les Français dans leurs achats de vin. Les autres critères retenus sont l’appellation, le bassin viticole, l’accord mets-vins, la façon dont le vin a été produit ou encore l’étiquette et le design.

Selon Samuel Montgermont, Président de Vin & Société, “plusieurs évidences émergent de cette enquête. La première, c’est qu’il y a une véritable centralité du vin dans le rapport à l’alimentation, et dans notre rapport à la table, et ce, que l’on soit végétarien ou amateur de plats traditionnels. En France, on savoure avant tout le vin lors d’un repas, pour qu’il s’accorde bien avec les plats qui seront dégustés, comme le montre notamment le fort intérêt pour les accords mets-vin. Le vin reste un produit à part, un produit qui rassemble. C’est un produit plaisir, que les français consomment dans une large majorité en respectant les seuils fixés par Santé Publique France.”

 

Source : Vin & Société

Autres articles

Actualités

Rencontres des métiers à Buxy

A la rencontre des métiers de la vigne et de la cave Rencontre organisée les 27 et 28 janvier 2023 à la maison Millebuis à

Je désire m'inscrire au bulletin d'actualités mensuel